Collectif Romeurope du Val Maubuée

Membre du Collectif National Droits de l'Homme Romeurope

Romeurope (national


Ne laissons pas mourir les enfants dans les bidonvilles !

Deux enfants de 4 et 5 ans ont perdu la vie dans deux incendies de bidonvilles cette semaine : à Carrières-sous-Poissy dimanche et à Lille lundi. Dans les deux cas, l’origine de l’incendie n’est pas encore connue. Ces deux tragédies sont loin d’être isolées. Lire la suite


Les familles roms et les défenseurs des droits de l’homme se mobilisent

Communiqué de presse
Jeudi 28 mai 2015 à Meaux (Seine et Marne)

Le 28 mai prochain, deux militants du collectif Romeurope du Val-Maubuée sont poursuivis devant le tribunal correctionnel de Meaux pour avoir défendus des familles roms expulsées en janvier dernier.

Ils sont accusés de violence envers la force publique, alors, qu’avec d’autres, ils ont simplement ouvert les portes d’une Mairie annexe à Noisiel (77), afin que des familles expulsées ce jour-là puissent se mettre au chaud et accéder à un hébergement d’urgence. Lire la suite


Communiqué de presse : incendie dans un bidonville de Champs-sur-Marne

Lundi 10 novembre au soir, nous avons été alertés par les habitants d’un bidonville, qu’un incendie ravageait alors leurs habitations installées dans les bois entre Champs sur Marne et Émerainville. La majorité des habitations a été détruite et les habitants ont perdu une très grande partie de leurs biens. Aucun blessé n’est heureusement à déplorer. Il aura cependant fallu attendre 23 heures et la pression des services de la préfecture, pour que la collectivité locale accepte faute de mieux, d’ouvrir un vestiaire pour permettre aux habitants du bidonville de pouvoir se mettre à l’abri et de se réchauffer un peu. Sans cela ils passaient la nuit dehors. Lire la suite


L’échec de la politique de résorption des bidonvilles !

Communiqué de presse du collectif Romeurope Ile de France

Paris, le 28 octobre 2014

Les évacuations de bidonvilles se multiplient depuis plusieurs semaines, en Ile-de-France et ailleurs. De plus en plus fréquemment, ces évacuations interviennent alors même que les associations et collectifs de soutien mènent, sur ces terrains, des démarches et projets d’insertion avec les familles qui y vivent.

Le succès des démarches d’accès au logement, au travail ou encore à la scolarisation dépend pourtant de la stabilisation des occupants de bidonvilles. Les évacuations répétées de leurs lieux de vie représentent un obstacle quasi-insurmontable à leurs démarches d’insertion et les maintiennent dans des stratégies de simple survie tout en les poussant dans une précarité toujours plus grande. Lire la suite