Collectif Romeurope du Val Maubuée

Membre du Collectif National Droits de l'Homme Romeurope


COMMUNIQUÉ DE PRESSE : « FIN DE LA TRÊVE HIVERNALE : REPRISE DES EXPULSIONS ? »

Communiqué de presse du CNDH Romeurope

Fin de la trêve hivernale et premières expulsions cette semaine, à Vitrolles (13), Ris-Orangis (91) et Champs-sur-Marne (77), où des dizaines de personnes ont été expulsées sans solution de relogement stable. Lire la suite

Publicités


Le CNDH Romeurope accueille avec intérêt et vigilance la nouvelle instruction pour la résorption des bidonvilles !

Communiqué de presse, Paris, le 1er février 2018

Ce mardi 30 janvier a été publiée une instruction « visant à donner une nouvelle impulsion à la résorption des campements illicites et des bidonvilles ». Signée par 8 ministres, cette instruction a pour vocation de prolonger celle d’août 2012, en privilégiant l’action publique dès l’installation des personnes, et non plus en mettant uniquement l’accent sur le temps de l’expulsion. Le CNDH Romeurope a participé à des groupes de travail sur l’élaboration de cette instruction, et y retrouve plusieurs de ses propositions. Lire la suite


Pas de rentrée en musique pour des milliers d’enfants précaires !

Paris, le 1er septembre 2017

4 septembre 2017. Les élèves sont invités par le Ministère à accueillir leurs nouveaux camarades en musique pour leur souhaiter la bienvenue. Mais pour certains enfants, la rentrée sera d’un silence assourdissant. Ils sont méconnus du grand public voire ignorés des institutions, mais des milliers d’enfants ne feront pas leur rentrée en septembre 2017. Car ils ont été expulsés cet été d’un bidonville ou d’un squat et qu’ils n’ont pas de domicile stable…  Lire la suite


[Délinquants Solidaires] Pour en finir avec le délit de solidarité – Communiqué de presse – Action collective

Communiqué de presse – 12 janvier 2017

Procès d’habitants de la vallée de la Roya « coupables » d’être venus en aide à des réfugié⋅e⋅s, avec la menace de lourdes sanctions. Mesures d’intimidation, poursuites – et parfois condamnations – de personnes ayant agi en soutien de migrant⋅e⋅s ou de Roms, à Calais, à Paris, à Norrent-Fontes, à Boulogne, à Loos, à Perpignan, à St-Etienne, à Meaux… On assiste depuis plusieurs mois à la recrudescence de cas où la solidarité est tenue pour un délit. Lire la suite