Collectif Romeurope du Val Maubuée

Membre du Collectif National Droits de l'Homme Romeurope


À Ivry-sur-Seine la mairie a mis en place une politique d’accompagnement social des Roms. Mais la bonne volonté des pouvoirs publics ne suffit pas à éradiquer la misère et certains vivent toujours en bidonvilles.

Dix années d’errance et d’insalubrité, de tentes en squats, de squats en bidonvilles, de bidonvilles en hôtels de fortune, ont pris fin pour Cocoi, son épouse et leurs deux enfants. Depuis trois semaines, ils ont enfin été relogés en plein centre-ville d’Ivry-sur-Seine. « Ivry, c’est chez moi. Sans la mairie, et sans le collectif [de soutien aux Roumains d’Ivry], je ne serais pas à l’abri. Je serais sûrement mort », confie le jeune Roumain de 26 ans, la mine grave. Ils sont des centaines à avoir arpenté le même chemin tortueux, avant de bénéficier de l’accompagnement social de la mairie. Si elle a permis de réduire significativement le nombre de campements, cette politique, humaine et volontariste, est loin d’avoir éradiqué l’habitat indigne à Ivry.

 

Lire la suite sur https://www.streetpress.com/sujet/1582124988-ivry-sur-seine-mairie-aide-roms-sans-totalement-eradiquer-misere-bidonville-precarite-societe-immigration


PAS DE REPIT POUR LES « DELINQUANTS SOLIDAIRES » : 6 AUDIENCES A VENIR

Communiqué de presse

Pas de répit pour les « délinquants solidaires » : 6 audiences à venir

Paris, le 28 mai 2018

Le 23 avril 2018, au lendemain de l’adoption par l’assemblée nationale du projet de loi « pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie » le gouvernement se félicitait de l’assouplissement des poursuites pour aide à l’entrée, à la circulation ou au séjour irrégulier issu de l’adoption à la dernière minute d’un amendement, laissant ainsi croire qu’il aurait mis fin au délit de solidarité. Lire la suite


projection d’un documentaire sur une femme rom en France (MJC de Noisiel, 28 mai, 18h30)

Salcuta est une jeune femme rom de Roumanie arrivée en France en 2002. Ayant perdu son mari, elle fait le choix de l’exil pour élever ses deux enfants, alors âgés de 8 et 10 ans.
Dépourvue de titre de séjour, ne parlant pas français, elle a connu la vie en caravane dans un bidonville, la mendicité, la grande pauvreté, les expulsions et les reconduites à la frontière. Lire la suite


COMMUNIQUÉ DE PRESSE : « FIN DE LA TRÊVE HIVERNALE : REPRISE DES EXPULSIONS ? »

Communiqué de presse du CNDH Romeurope

Fin de la trêve hivernale et premières expulsions cette semaine, à Vitrolles (13), Ris-Orangis (91) et Champs-sur-Marne (77), où des dizaines de personnes ont été expulsées sans solution de relogement stable. Lire la suite


Le CNDH Romeurope accueille avec intérêt et vigilance la nouvelle instruction pour la résorption des bidonvilles !

Communiqué de presse, Paris, le 1er février 2018

Ce mardi 30 janvier a été publiée une instruction « visant à donner une nouvelle impulsion à la résorption des campements illicites et des bidonvilles ». Signée par 8 ministres, cette instruction a pour vocation de prolonger celle d’août 2012, en privilégiant l’action publique dès l’installation des personnes, et non plus en mettant uniquement l’accent sur le temps de l’expulsion. Le CNDH Romeurope a participé à des groupes de travail sur l’élaboration de cette instruction, et y retrouve plusieurs de ses propositions. Lire la suite