Collectif Romeurope du Val Maubuée

Membre du Collectif National Droits de l'Homme Romeurope

Marseille – Une association de soutien aux Roms récompensée pour son travail

Jane Bouvier, cette ancienne enseignante de Marseille, a reçu ce week-end à Paris, le 1er Prix des Trophées caractères qui récompensent les plus belles initiatives solidaires et de générosité. Depuis plusieurs années, Jane Bouvier oeuvre auprès des enfants roms.

Lancés par une mutuelle et le journal Libération, les Trophées caractères viennent de récompenser la marseillaise Jane Bouvier, pour son action auprès des familles et enfants roms. La présidente de l’association « L’Ecole au présent », qu’elle a fondée, a reçu le premier Prix (10000 euros) en même temps qu’une autre association.
Elle a également reçu le prix du jury pour « les structures de moins de 50 personnes ».
La jeune femme s’est dite contente d’avoir pu attirer l’attention sur ces enfants exclus.

« Je suis contente de la reconnaissance de ce travail et que l’on parle de ces familles malmenées »

confie-t-elle. « A la veille de la trêve hivernale, plusieurs expulsions ont de nouveau eu lieu, sans proposition d’abris. J’ai perdu de vue plusieurs enfants ».

La fondatrice de » l’Ecole au présent » va continuer à se battre pour la scolarisation des enfants roms.
« Le plus difficile, c’est d’arriver à réduire la période de déscolarisation liée au temps d’expulsion », poursuit Jane Bouvier.

Un prix pour la solidarité et l’entraide

Les Trophées caractères, lancés il y  a deux ans, s’adressent à « tous les individus dans leur milieu professionnel, quel que soit le poste qu’ils occupent » . Ils récompensent les plus belles initiatives solidaires, d’entraide et  de générosité émanant de salariés ou de dirigeants de structures..
Ancienne assistante en maternelle, Jane Bouvier a quitté son poste d’enseignante pour se consacrer à l’association qu’elle a créée « L’Ecole au présent ». Son projet est d’aider les familles roms à scolariser leurs enfants.

En 2 ans, Jane a déjà accompagné plus de 100 enfants aux portes de l’école.
En juin dernier, nos journalistes Helène Bouyé et Emmanuel Zini avaient suivi Jane Bouvier dans l’un des camps roms de Marseille.

Mihaï, sur le chemin de l'école

 

Source : France 3 Provence-Alpes, 3/11/2015

Les commentaires sont fermés.