Collectif Romeurope du Val Maubuée

Membre du Collectif National Droits de l'Homme Romeurope

DERNIERE MINUTE : expulsion imminente

Demain l’Europe et de nombreux autres pays, célébreront les 70 ans de la libération du camp d’Auschwitz. Le devoir de mémoire envers tous ceux qui y ont été exterminés est d’une importance toute à fait particulière en ces moments difficiles. Parmi ceux-ci, outre des juifs, des handicapés moteurs et mentaux, des résistants… figuraient aussi des roms, des tsiganes et autres voyageurs (1). Mais il semble qu’on les ait oubliés.

Faut-il y voir un lien ?

Mais c’est aussi le jour que le Préfet de Seine et Marne, et les Maires des communes de Noisiel et de Champs sur marne ont choisi pour mettre à la rue 400 personnes Roms habitants depuis peu dans les bois de ces 2 communes.

Cette décision préfectorale a été prise alors qu’aucun diagnostic n’a été réalisé, que le 115 n’a été prévenu que ce soir vers 18 heures et qu’il n’a ni les effectifs, ni les moyens pour héberger dans l’urgence ces familles. Autrement dit, demain matin seront jetés à la rue ces familles sans aucune alternative possible, alors qu’elles sont aujourd’hui à l’abri du froid et de la pluie dans leurs baraques, sans que cela ne coûte à la collectivité, et alors que notre collectif travaille avec eux pour tenter de trouver des solutions à ces situations d’extrême précarité.

Au moment où nos hommes politiques tentent de remettre au gout du jour les valeurs de la république -dont la fraternité- et se souviennent de l’importance du vivre ensemble, cette action semble totalement déconnectée des réalités et pose clairement la question à la fois des discours que l’on nous tient, mais aussi de la réelle volonté de vivre ensemble, avec nos voisins citoyens européens.

Alors nous serons présents à partir de 7h15 demain matin, dans l’allée des Bois à Noisiel (77) pour célébrer avec les forces de police et nos voisins les roms, l’anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz. Si vous souhaitez vous joindre à nous pour ce grand moment de fraternité,  n’hésitez pas.

 

(1) Simone Veil raconte sa rencontre avec des tsiganes à Birkenau en 1944 http://youtu.be/XjA3zImEZiA

Les commentaires sont fermés.