Collectif Romeurope du Val Maubuée

Membre du Collectif National Droits de l'Homme Romeurope

Roms : l’État face au casse-tête du relogement

À Montpellier et à Bobigny, les préfectures doivent trouver des solutions dans l’urgence.

C’est un problème récurrent en préfecture… Comment reloger les Roms expulsés de leurs campements illégaux? À Montpellier, les Roms, dont le bidonville a été détruit par les inondations de début octobre, ont d’abord été hébergés d’urgence par la Ville avant de se retrouver à la rue. Les 17 et 22 octobre, le tribunal administratif a ordonné au préfet de reloger une vingtaine de personnes. Depuis mercredi, ces ménages sont donc logés dans des hôtels de Montpellier, au frais de l’État «sans limite de temps», précise-t-on en préfecture.

Lire la suite sur LeFigaro.fr

Les commentaires sont fermés.